Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Système de soins de santé

Archivée - Fonds pour l'adaptation des services de santé premaries

Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».

Québec

Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats de rechange, tels que Portable Document Format (PDF), Microsoft Word et PowerPoint (PPT), visitez la section d'aide sur les formats de rechange.

Enveloppe provinciale / territoriale

Organisme directeur et organisme(s) partenaire(s) :

Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Contribution approuvée :

133 681 689 $

Résumé :

Le Québec a fait des Groupes de médecine de famille (GMF) l’une des pierres d’assise de sa réforme. Un GMF est essentiellement une nouvelle organisation composée de médecins de famille travaillant en groupe, en collaboration étroite avec des infirmières, et qui offre une gamme étendue de services à une clientèle qui s’y inscrit librement. Les groupes font partie d’un réseau plus étendu (comprenant d'autres GMF, des hôpitaux et d’autres services). La gamme des services offerts par les GMF comprend notamment la prestation de soins adaptés à l'état de santé des patients inscrits, la prévention des maladies et la promotion de la santé, l'évaluation de l'état de santé, et le diagnostic et le traitement des affections aiguës et chroniques. Les GMF ont pour but d’assurer la viabilité et l’accessibilité du système de soins de santé primaires du Québec. Leurs objectifs sont compatibles avec les objectifs fixés lors de la Conférence des premiers ministres FPT (fédéral/provinciaux/territoriaux) 2000 sur le renouvellement des soins de santé primaires au Canada, de même qu'avec les objectifs communs du Fonds pour l’adaptation des soins de santé primaires (FASSP) :

  • Donner aux gens du Québec l’accès à un médecin de famille;
  • Assurer une plus grande accessibilité des services ainsi que la prise en charge globale (continuité des services) et le suivi des patients;
  • Améliorer la prestation et la qualité des soins médicaux ainsi que l’organisation des services de première ligne;
  • Développer des services qui sont complémentaires avec ceux de centre local de services communautaire (CLSC); et
  • Reconnaître et valoriser le rôle du médecin.

Les GMF ont été proposé par la Commission d’étude sur les services de santé et les services sociaux (Commission Clair) en décembre 2000, et le gouvernement du Québec a annoncé leur création en 2001. La province a déclaré son intention d’inscrire 75 pour cent de la population sur les listes des GMF au cours des prochaines années. Elle prévoit établir un nombre total d’environ 300 GMF sur son territoire. L’implantation de la première vague des GMF a débuté à l’automne 2002. Les fonds FASSP ont contribué à cette évolution déjà commencée. En février 2006, un peu plus de 100 GMF étaient en activité ou à des stades variables d’implantation. Environ 1 000 médecins de famille et 200 infirmières y travaillent et près de 800 000 Québécois y sont inscrits. D’autres GMF sont en phase d’accréditation. Une étude de cas fait par l’Université de Montréal de cinq GMF de la première vague a noté qu’il y a eu un progrès notable en la collaboration entre les médecins et les infirmières dans la majorité des GMF à l’étude et que la majorité des usagers ne voient que des avantages de s’inscrire à un GMF.

Cette initiative était appuyée par le Fonds pour l’adaptation des soins de santé primaires.